SOMMAIRE

INDEX


Carnet de Routes...

 

PAMUKKALE ET LA CÔTE ÉGÉENNE...

(Pamukkale - Selçuk & Éphèse - Bursa...)


RETOUR SUITE

...

06/08/05

Pamukkale

7h30... Réveil... Dès 8h00 je suis sur la route... Attendant le dolmouche censé me ramener à Marmaris... Le dolmouche me passe sous le nez !... Le chauffeur a même tourné la tête !... Et comme il n'en passe qu'un toutes les heures, je me décide à lever le pouce... Un mini-bus pour touristes s'arrête après 10 minutes d'attente... Cool !... Il me dépose même directement à l'otogar !

Il est 9h45, mon bus part à destination de Denizli...

... Arrivée à Denizli vers 13h00... Dolmouche pour Pamukkale, célèbre site naturel unique au monde... A 13h30, je suis installé au "Dört Mevsim Hotel", l'hôtel des quatre saisons... 15 YTL la nuit... Accueil sympathique... Thé offert... Y'a même une piscine... Mais l'eau ne semble pas des plus limpides... Surtout après la grande bleue... Mais bon... Et puis de toute façon je ne suis pas venu pour cela...

...

Si le site ne présente rien d'extraordinaire vu de loin (on l'aperçoit depuis Denizli), il mérite peut-être à lui seul le déplacement en Turquie !... Bon, j'avoue avoir bénéficié d'un coucher de soleil exceptionnel... Mais même, c'était super extra chouette !!... J'ai retrouvé un couple de Français (Pascaline et Vincent) qui avait partagé mon excursion aquatique à Dalyan. Ils reviennent d'Éphèse et repartent dès demain pour Istanbul. Sympas, ils m'ont refilé plein de tuyaux pour ma prochaine destination, et le plus important, ils m'ont assuré que j'allais enfin pouvoir me rassasier de cigognes !... Mais bon !... Je n'en suis pas encore là... On fait donc ensemble la visite de Pamukkale après s'être restauré légèrement et longuement discuté... Il est également instit... Décidément...

Pamukkale, le "château de coton" est vraiment grandiose... Même blindé de touristes !!!... C'est vous dire si c'est vraiment sympa !!...

L'accès au site...

Un phénomène naturel (des sources d'eaux chaudes, chargées en calcaire pour faire simple) permet la formation de vasques et de concrétions (type stalagmites) sur une zone importante... Le calcaire se solidifie et l'eau qui s'écoule le long des parois toutes blanches lisse le tout en faisant apparaître des formes arrondies étonnantes. Un spectacle unique et vraiment impressionnant !!!... C'est super beau !...

Une légende raconte qu'un jeune et beau berger, Endymion, s'était endormi au milieu de son troupeau. La déesse de la lune, Séléné, descendit près de lui et se mit à le séduire. Le berger, dans la plénitude de son bonheur avec la déesse, en oublia de traire ses vaches et leur lait se répandit partout en grande quantité... 

Il y a quelques années, l'accès aux vasques était autorisé. Aujourd'hui, suite aux dégradations multiples, on ne peut plus y accéder que par une voie limitée et en se déchaussant... mais cela reste vraiment très sympathique, voire même plus authentique !... Mieux, à mon avis, que de voir les touristes en maillot se vautrer dans ces eaux, fussent-elles chaudes et bénéfiques ! 

Coucher de soleil mémorable !...

Des gardiens veillent à ce que les touristes n'aillent pas n'importe où et sifflent à longueur de journée les contrevenants au règlement (notamment les Turcs !) qui n'hésitent pas à aller se faire photographier au-delà des limites... 

Et puis il y a eu ce coucher de soleil... Par bonheur le ciel était un peu nuageux... et le spectacle naturel vraiment grandiose !!!... Encore un peu et j'attrapais une crampe à l'index à force de prendre des photos !... Cadre idéal donc, où de jeunes mariés viennent également réaliser leurs photos de mariage !... 

On se sépare tardivement, non sans avoir été trinqué sur une terrasse, tous trois véritablement enchantés !...

Dîner dans ma pension (plutôt cher)... et dodo... (j'ai quand même pris le temps de visionner les photos !...)

Dimanche 07/08/05

Pamukkale

Réveil à 6h30... J'avais mis ma montre à sonner pour 5h30 mais j'étais vraiment bien au lit... Pas trop chaud et surtout pas de moustiques ! Y'avait longtemps !... Alors j'en ai profité un peu... Et je ne regrette rien... Le soleil se lève derrière le site, au-delà de hautes montagnes et lorsqu'il fit son apparition, il était déjà puissant...

Dans les ruines de Hiérapolis...

Je suis au pied de la paroi avant 7h00... Nous sommes 4 à nous partager le site qui perd néanmoins de sa splendeur, situé ce matin encore à l'ombre... Je m'empresse de le gravir, car Pamukkale recèle d'autres merveilles : les ruines de la cité antique de Hiérapolis, juste au-dessus de la falaise calcaire. Cette fois je suis bien seul... Mais pas pour longtemps... Je m'empresse de me rendre au théâtre, seul édifice encore en bon état... Le reste n'est que pierres jonchant le sol ou encore agglutinées par miracle... Les tremblements de terre, les hommes et le temps n'ont rien épargné... Mais bon... C'est encore partiellement nuageux aujourd'hui et il ne fait pas trop chaud... J'en profite pour me balader dans les pierres... On distingue encore les restes de thermes, d'un marché, d'un agora et de diverses églises ou lieux de cultes... Bien sûr il ne reste pas grand chose d'intéressant, les plus belles pièces ayant depuis longtemps fait le bonheur de différents musées, en Turquie et ailleurs !... Un peu plus loin, on trouve une vaste nécropole de tombes, tumulus et tombeaux... Mais cela fait déjà un moment que les cars se succèdent, déversant leurs flots continus d'Italiens, d'Allemands et de Français... Cela attire bien sûr quelques vendeuses et vendeurs à la sauvette qui cherchent à fourguer des napperons, des cartes postales... et des pièces "antiques" !...

Il est temps pour moi de retourner vers la zone principale... Il s'y trouve une piscine dans un cadre idyllique (on nage au milieu des colonnes et des pierres antiques), mais tout a un prix... Là, il en coûte la bagatelle de 18 YTL !!!... Et les bars où la musique techno bat son plein achève de me dissuader... Il y a quand même pas mal de monde !... Et pratiquement personne au musée !... Que je visite (2 YTL), ayant encore pas mal de temps devant moi... Quelques pièces intéressantes, notamment dans la salle des sarcophages... Dommage de ne pas les avoir laissé en place... Mais bon... Ici au moins, elles sont bien mieux préservées... Je continue à me balader sur le site, visiblement en cours de réaménagement, même si les travaux semblent être en suspend... Je ne redescends (péniblement, car il y a maintenant foule !) que vers 11h30... Un peu las je l'avoue, heureusement qu'on est obligé de se rafraîchir les pieds... Et tout en bas du site, je retrouve Pascaline et Vincent. On boit un thé et on discute un bon moment... Leur train n'est qu'à 17h00 et ils vont maintenant à leur tour visiter le site archéologique...

Pour moi, c'est le retour à mon hôtel, après m'être envoyé 2 pide dans un boui-boui local... Les restaurants sont bien évidemment hors de prix !...

...

Après-midi détente dans la piscine de mon hôtel... Et un peu de lecture... J'ai réussi à échanger mon bouquin mais je n'ai rien trouvé en français... Me voici réduit à essayer de comprendre "Watcher in the woods"... Fort heureusement, ça se lit pas mal... En fin d'après-midi, je me décide à retourner sur le site (le billet est valable 2 jours... 

Pour une fois, cela me semble vraiment pas cher !)... J'évite le chemin touristique en contournant le site par la droite, ce qui est plus rapide... 

Mon objectif, c'est le coucher de Soleil... Je monte avec un sandwich et une bouteille d'eau, à la recherche d'un endroit paisible où attendre le crépuscule... Malheureusement, je cherche désespérément et vainement un endroit correct... Aucun des bassins supérieurs n'est en eau... Le système de canalisation permet de réguler le débit et ce soir, tout est à sec... Je trouve quand même quelques marres... Il faudra m'en contenter... Heureusement, tout comme hier, on a droit à un splendide spectacle... Je fais la connaissance d'un routard coréen, lui aussi à la chasse aux belles photos... On sympathise rapidement et on redescend ensemble... Dîner rapide dans un fast-food local où j'en profite pour l'initier à l'art du backgammon... Pour perdre la partie !...

Dernier coucher de Soleil à Pamukkale...

Retour à l'hôtel vers 22h00... Demain matin, je ré-endosse mes sacs... Direction Denizli, puis cap à l'est en train à destination d'Éphèse... Le trajet en train est plus long et peut-être moins confortable qu'en bus... Mais bon... Je tente le coup...

08/08/05

Selçuk et Éphèse

Je me lève ce matin encore de bonne heure... 6h30... Je compte prendre le train pour Selçuk, sans aucune idée précise des horaires, selon mon habitude !... Je sais juste qu'il y a 3 trains dans la journée... A peine sorti de l'hôtel, un dolmouche s'arrête... et m'embarque, m'épargnant un bon kilomètre à pieds et une attente aléatoire... Tout va bien... Je serai de bonne heure à Denizli d'où je dois prendre mon train... Mais bon... C'était trop beau... Dès que je rejoins le centre de Pamukkale, me voilà contraint à changer de dolmouche ! Inutile de demander pourquoi... Et juste après avoir fait le tour du village afin de ramasser les villageois désireux de se rendre eux aussi à Denizli, on repasse au centre où on doit de nouveau changer de bus !... Tout ça pour retourner dans celui qui m'avait ramasser tout à l'heure !... Le chauffeur se marre en me reconnaissant et m'aide gentiment à décharger et recharger mes sacs !... Ensuite c'est semble-t-il la course pour Denizli... Il doit avoir du retard à rattraper puisqu'il ne s'arrête même pas pour prendre de nouveaux passagers, ignorant ceux et celles qui lui font signe sur la route !...

Je suis à la gare un peu avant 8h00 (elle se trouve juste en face de l'otogar)... Et j'achète sans problème mon ticket pour Selçuk (6,5 YTL ! Une affaire !...) et comme ma chance ne s'arrête pas là, je n'ai même pas une heure d'attente... Le train partirait à 8h55... Le temps pour moi d'aller boire un çay sur une terrasse ombragée qui jouxte la gare... Il est donc 8h25... Et j'attends le train...

...

... qui partira pile poil à l'heure !... Trajet tranquille malgré les nombreux arrêts... Lecture et légère sieste... On arrive à Selçuk vers 12h30... Et juste devant la gare, sur les piliers d'un ancien aqueduc en ruines... Des cigognes ! Enfin !... Je m'empresse de trouver un petit hôtel tranquille... En fait ce fut un peu la galère car en m'obstinant à chercher une adresse du "GdR", je refuse l'aide des rabatteurs qui m'abordent et je me perds un peu... Je rencontre d'ailleurs un couple de Français, tout aussi perdu... je me rabats sur un hôtel à proximité de la gare... Et des cigognes !... D'ailleurs le quartier m'a l'air bien sympathique avec de larges terrasses où les Turcs, selon une habitude bien ancrée, sirotent leur çay en jouant... Hokey, cartes, backgammon ou dama... Sitôt installé et douché (ça rafraîchit !), je ressors illico, bien décidé à mitrailler les cigognes... Il n'y en finalement pas tant que ça... Je n'en verrai même pas 10 de toute la journée... Mais heureusement, elles nichent juste à côté !... Je visite la ville... Basilique St Jean(dont il ne reste pas grand chose) pour 4 YTL... La citadelle n'est pas accessible, ni d'ailleurs la mosquée d'Isa Bey... 

Une cigogne !...

Je vais manger un morceau dans un restaurant que m'avaient fortement conseillé Pascaline et Vincent... "Cheap and best..." et je m'offre un gargantuesque repas pour moins de 10 YTL !...

Artémis, la déesse mère...

Je visite ensuite le musée d'Éphèse (4 YTL)... pas mal du tout... Encore qu'il faille apprécier la statuaire et les vestiges... Enfin y'avait une expo pas mal sur les gladiateurs avec tout un tas de commentaires (en turc, allemand et anglais... pas de français !)... On y trouve entre autre la fameuse statuette du dieu Bès, au sexe dressé et proéminent que l'on trouve sur bon nombre de cartes postales ou en statuette dans les boutiques pour touristes... Encore une fois, je constate que les sites, mis à part les pierres, ont été totalement dépouillées de leurs trésors, pour alimenter les musées... Retour dans le quartier de la gare... Les cigognes sont toujours là, occupant maintenant les trois nids, mais une seule par nichée... Je finis par aller traîner du côté des terrasses occupées par les Turcs... Ils jouent ici au "dama", une variante du jeu de "dames" où les pions se déplacent d'une case en avant ou sur le côté... En parlant de jeu, j'ai vu au musée les ancêtres du backgammon en pierres... Pas tout jeune ce jeu !...

Passage au market local afin de constituer quelques provisions pour demain... La journée risque d'être longue puisque bien entendu, je vais visiter le site d'Éphèse... Retour à l'hôtel où je dîne encore copieusement... Soirée tranquille à pianoter sur mon ordi... Comme d'habitude...

09/08/05

Selçuk et Éphèse

Je ne me lève que vers 7h00 ce matin... J'ai 3 kilomètres environ à me taper et le site n'ouvre qu'à 8h30... Inutile donc de se lever aux aurores... Je vais jeter un oeil sur les nids de cigogne au cas où... Mais ils semblent déserts... Ou bien elles dorment encore !...

Je pars donc en direction du site, traversant le cimetière et coupant à travers les plantations de pêchers... La terre est meuble et ce n'est pas pratique en sandales... J'arrive enfin sur une route goudronnée, juste à proximité de la "grotte des Sept Dormants"... L'endroit est désert, même si de longues tablées sont déjà prêtes à accueillir les groupes qui viendront s'y restaurer , je suppose, à midi... Quant à la grotte en elle-même c'est tout bonnement lamentable... On croirait une décharge publique !... Cannettes, bouteilles en plastique, détritus divers... Cela semble abandonné... Je reprends ma route pour le site antique... A priori je n'ai pas choisi la facilité !... Il faut contourner une colline et j'ai choisi le chemin le plus long, arrivant à l'entrée secondaire en haut du site... C'est déjà ouvert lorsque j'arrive... Il n'est pourtant que 8h10... Devant l'entrée, quelques marchands se sont installés pour vendre les traditionnelles babioles à touristes... J'ignore tout ce beau monde et me rend directement au guichet... 15 YTL... Soit 10 euros !... J'ai l'habitude de ces tarifs prohibitifs, même si je continue à penser qu'ils exagèrent un peu... On serait en droit d'en attendre un peu plus à ce prix là... Car bon, même si le site est vraiment exceptionnel, on pourrait s'attendre à encore mieux !... Bon allez, je fais un peu le difficile, je l'avoue... Bref...

Allée pavée bordée de colonnes...

Je commence la visite... Colonnes... Pierres entassées... Commentaires succincts, notamment en allemand... Très peu de fresques et sculptures... Autant dire que la visite va être vite expédiée !... Quand je pense que j'aurais pu louer un guide audio (8 YTL !) ou m'offrir les services d'un vrai guide (je n'ai pas idée du prix, mais ça doit pas être donné !), cela m'aurait permis de traîner un peu !!!... Heureusement, je parviens sur une longue et large allée pavée de marbre(rue des courètes), entourée de moignons de colonnes, et j'aperçois un peu plus loin une superbe façade... Me voilà quelque peu rassuré !... Je me joins discrètement à un groupe de Français... Le guide raconte tout plein d'anecdotes... Devant chaque monument ou bâtiment... Voilà qui rend la visite plus plaisante... D'autant plus que je me laisse distancer et que j'en profite pour faire mes photos... L'un des principaux intérêts du site, les "maisons en terrasse" n'est pas accessible, pour cause de rénovation... 

Je me rabats sur les latrines, rejoignant docilement mon groupe... Ce n'est que depuis Vespasien que les toilettes sont devenues payantes... Il récupérait l'ammoniaque contenu dans l'urine pour blanchir la laine de ses moutons... 

Un jour que son fils lui fit la réflexion que c'était de l'argent sale, il lui répondit en lui tendant une poignée de pièces : "Regarde mon fils, l'agent n'a pas d'odeur !"... Sacré guide !... On en arrive enfin au plus bel édifice du site, la bibliothèque de Celsius, dont il ne reste plus que la façade, restaurée par des archéologues autrichiens... Je suis scotché... Vraiment du super boulot !... C'est de loin ce que j'ai vu de plus réussi en matière de restauration... J'attends patiemment que les touristes aient fini de se prendre en photo entre les colonnes et j'entre en action... Les guides des groupes se relaient mais laissent toujours le temps à leurs collègues d'en finir avant de commenter un nouvel endroit... Cela me laisse le temps de faire des photos !... Je suis donc entre mon groupe de Français et un groupe d'Italiens, bruyants et blasés... Je suppose qu'en Italie, ils ont la même chose, en 10 fois mieux !!!!... Nouvelle allée pavée, bordée de colonnes... Fontaines... Gymnases... Maison close !... Agora... Thermes... Temples... Il faut être balaise pour interpréter ces tas de pierres ! Heureusement qu'il y a mon guide...

Les latrines !...

 Ma visite se termine par le théâtre... De loin le plus grand que j'ai pu voir jusqu'ici... Mais dans un état de conservation moyen... J'en ai vu de plus spectaculaire... Nouvelle grande allée pavée bordée de pins... Et c'est la sortie... Je reste quelque peu sur ma faim... J'imaginais encore plus grandiose !... Je renonce à refaire un tour... Il commence à faire très chaud et les groupes se succèdent maintenant sans interruption... Japonais, Italiens, Français, Allemands... La sortie (qui est en fait l'entrée principale) est bordée d'une vingtaine de boutiques... Et il y a des dizaines de vendeurs à la sauvette qui déplient leurs cartes postales à mon passage, me proposant discrètement des pièces antiques... Bon... Il ne me reste plus qu'à m'en retourner à Selçuk... Le retour est moins difficile... On rejoint rapidement la route principale, bordée d'un chemin piétonnier ombragé... J'en profite pour me rendre à l'Artémision (c'est gratuit !), l'une des Sept Merveilles du monde antique... Il n'en reste plus qu'une seule et unique colonne, en haut de laquelle on peut voir un nid de cigogne désert... Le site est devenu une marre pleine de petites tortues et de serpents qui profitent des pierres pour se dorer au soleil !...

Retour sur Selçuk... Je passe à l'agence que m'avait recommandé Pascaline et Vincent afin de faire une excursion dans 3 autres sites voisins... Mais c'est déjà complet... Ma foi... C'est peut-être pas plus mal... Petit déjeuner dans un petit resto avant de rentrer à l'hôtel...

...

Après-midi tranquille... Courte sieste... Lecture... Ordi... Je ne suis ressorti qu'après 17h00... Je suis allé boire un çay au café des "anciens"... Backgammon... Hokey et Dama... Je me suis intéressé à ce dernier jeu une nouvelle fois... Pas mal du tout... Malheureusement personne ne m'a invité à jouer... Même si je ne me fais pas d'illusion ! L'un des joueurs est super fort et enchaîne les combinaisons, sacrifiant 3 ou 4 pions avant d'en prendre 6 ou 7 ! Terrible stratégie !... Un spectateur (nous sommes 5 à assister à la partie) ne cesse de l'appeler Sadam dès qu'il joue les bons coups !...

Pour demain, journée repos... Ce sera jour de marché (d'après le "GdR")... Je ne partirai pour Bursa que demain soir en prenant un bus de nuit (ça économise une nuit d'hôtel !)...

10/08/05

Selçuk

Grasse matinée ce matin... Lever à 8h30... !!... Je range mes sacs que je laisse à l'hôtel en attendant ce soir... Je pars en vadrouille en ville... Pas de marché !!... Dommage !... La journée risque d'être longue !... Je passe près d'une heure dans un cyber-café à vider ma boîte de réception des innombrables "spams"... Cela n'a rien de drôle...

Balade en ville à la recherche de belles photos à prendre... Lecture, çay et déjeuner dans un petit resto (au moins 2 fois moins cher que dans les restos touristiques !)... 

Retour à la terrasse de jeux des "anciens" pour un festival de backgammon... Lorsque j'arrive sur place, il est encore tôt et il n'y a qu'une partie en route... et un seul spectateur que j'invite à jouer... J'enchaîne ainsi plus d'une vingtaine de parties contre lui (celui avec le chapeau sur la photo)... Il se montrait plutôt réticent au début, et puis finalement, il n'a plus voulu s'arrêter !... J'ai attaqué brillamment par 2 superbes victoires historiques, ensuite j'ai perdu le compte mais je me suis au final fait correctement rétamé !!... J'ai profité du fait qu'il aille soulager sa vessie pour lui proposer une partie de Dama... Et là j'ai pris une énorme raclée !... et j'ai cédé ma place illico à un spectateur qui essayait de me prodiguer vainement quelques conseils avisés ! Il s'est avéré que ce dernier n'était autre que l'un des champions locaux ! Il a attaqué contre mon ancien au chapeau en s'enlevant directement un pion ! Et il l'a emporté facilement !... Je me permets alors de lui ôter un deuxième pion en souriant... Pas de problème, il relève le challenge et gagne encore plusieurs parties !... 

"L'Ancien au chapeau" et le champion de Dama

L'ancien au chapeau cède à son tour sa place à un autre champion ! Là, ça ne rigole plus... On devait être une bonne dizaine à assister à leurs duels... Je paye une tournée générale... Dans les bistrots locaux, le çay ne coûte que 0,25 YTL, ce n'est vraiment pas bien cher !...

Vers 19h00, je salue tout le monde et m'en vais récupérer mes sacs...

Gare routière... Mini bus à destination d'Izmir (5 YTL) situé à 70 kilomètres... pour prendre un bus de nuit à destination de Bursa... Départ à 23h00 (18 YTL)... Pause à 2h00 du matin dans une station de l'espace... Plus d'une vingtaine de bus y sont déjà garés...

11/08/05

Bursa

4h30 !!!... Le bus ne devait arriver ici que vers 5h30... 1 heure d'avance... Me voilà bien avancé ! Le bus me dépose dans un vrai désert... Il fait encore nuit noire et je flippe un peu ! Heureusement, sitôt rejoint le hall de l'otogar, je suis quelque peu rassuré... Il y règne déjà une terrible animation... Toutes les boutiques de çay/fast-food/mini-market sont ouvertes et je me fais interpeller par une dizaine de vendeurs ! Je m'installe à une table, commande un café (1,5 YTL !), abandonne mes sacs au bon soin du serveur et vais me rafraîchir aux toilettes (0,50 YTL !)...

Et me voici donc en train de prendre quelques notes sur mon calepin... Inutile d'aller en ville avant 7 ou 8h00... ça va être long !... Heureusement il y a de l'ambiance... Les serveurs préparent les sandwichs pour le petit déjeuner, nettoient leurs vitrines et commencent à racoler les éventuels clients... Musique ici... Télé là...

5h30... ça continue à s'animer de plus en plus... Les premières vagues de voyageurs commencent à débarquer... les étalages ont été astiqués... Les simit et autres börek empilés... Il y a une véritable équipe pour chaque établissement : le patron, le caissier, 2 ou 3 cuistots, et 3 ou 4 vendeurs/rabatteurs... Tous les voyageurs sont invités à s'asseoir et à consommer dès qu'ils entrent dans le périmètre... Il fait encore nuit...

6h00... Premières lueurs de l'aube... c'est la bagarre entre les vendeurs (bien souvent de jeunes "play-boy" qui ne rechignent pas à siffler les filles ! Mais aussi les garçons !)... Chaque commerce dispose de ses propres tables et il y a une trentaine de tables communes au centre du hall... C'est là que c'est la guerre !... Dès que quelqu'un vient s'y asseoir, 2 ou 3 vendeurs débarquent... J'assiste amusé à leur manège... Visiblement il y a des règles... Les plus expérimentés l'emportent presque à tous les coups...

Quant à moi j'ai achevé mon bouquin, bu un çay et avalé 2 simit, et parcouru pour la troisième fois le "GdR" !!! Me voici incollable sur Bursa et sa région... mais pour l'instant je ne rêve que d'un lit confortable et de quelques heures de sommeil !!!...

6h30... Il fait maintenant jour... Il va falloir me décider à rejoindre le centre ville... D'après le "GdR", le logement n'est pas le fort de Bursa... Il va me falloir renoncer à ma douche perso !...

8h00... En ville... Je teste les hôtels recommandés par le "GdR"... Celui que j'avais retenu pour le cadre ne dispose pas d'électricité dans les chambres... Je me rabats sur le Günesh... Second et dernier des hôtels à bas prix !... Quand j'arrive il y a déjà un Japonais en train de dormir sur un des canapés de l'entrée... Et le patron dort aussi, juste en face... Je pose mes sacs et attend dehors... Le patron finit par m'apercevoir... Je lui fais signe de continuer à dormir... Quelques minutes plus tard, il m'apprend que je vais devoir attendre le départ de ses hôtes... Toutes les chambres sont dores et déjà occupées mais il devrait s'en libérer... Après 10h00 !... Quelques voyages en Inde m'ont appris à faire preuve de patience au-delà de l'imaginable... Et puis c'est les vacances !... Le patron m'offre le thé... Je sors mon calepin...

...

10h00... Je suis dans ma chambre... Sous les toits... WC et salle de bain à l'étage en dessous... Ma foi... Je vais faire avec...

...

Je tente une sortie vers 15h00... Sans avoir pu néanmoins fermer les yeux... Je me risque jusqu'à la Grande Mosquée (Ulu Camii), toute proche de l'hôtel... Premier constat, la circulation dans la ville est problématique... C'est même bien pire qu'à Istanbul ou ailleurs !... C'est un flot incessant de voitures, bus, taxis, camions, dolmouches... Fort heureusement le quartier de la Mosquée, derrière laquelle se trouve le bazar est un quartier piétonnier... Inutile de rechercher les touristes ici, il n'y en a pas ! Mis à part le Japonais de mon hôtel et quelques groupes d'Italiens, je ne verrai personne... Je les comprends un peu... Deuxième constat, la ville est bruyante... Les gens vivent dans la rue, même à l'heure de la sieste...

Dans la mosquée...

Je tente de me réfugier dans la mosquée, espérant y trouver un semblant de calme... En fait c'est un peu le bazar... Rien à voir avec les bonnes vieilles églises de chez nous... La mosquée est avant tout un lieu de vie où il fait bon se rencontrer et papoter ! Les enfants courent dans tous les coins... Chahutent... Braillent... Difficile pour les croyants de se concentrer pour la prière... Mais bon... La mosquée est très grande et surtout elle est superbe ! Surmontées de nombreuses coupoles, tous les piliers sont décorés d'arabesques... Mihrab et minbar sont somptueux... Au centre de la mosquée, surmontée par la plus grandes coupoles en verre se trouve une petite fontaine où les Musulmans peuvent se laver les pieds et se rafraîchir... Dans tous les coins, des croyants se livrent à la prière ou à la lecture de livres saints... Seul point noir, une équipe de télévision a investi les lieux et leurs câbles traînent un peu partout, sans parler de leurs projecteurs installés quasiment aux pieds de chaque pilier... 

J'y traîne un bon moment, essayant vainement d'obtenir des explications sur les arabesques... Personne ne parle plus de 3 mots d'anglais et malgré leur gentillesse, je resterai sur ma faim... C'est même un Saoudien qui finira par me brancher, lui aussi en quête d'explications qu'il n'obtiendra pas, sinon les quelques indications fournies par le bon vieux "GdR" ... Je profite d'un soudain appel de mon estomac pour visiter le bazar... Quelle déception !... Une succession de petites boutiques occidentalisées et modernes... Bijoux, linges, serviettes éponges (c'est la spécialité locale), meubles, poussettes pour bébés, jouets, coton... Lumière vive des néons... On est loin de Marrakech, voire même des Puces de Clignancourt !... Tous les vendeurs sont devant leurs boutiques, apostrophant les passants... Les Turcs uniquement !... Moi, on ne m'a absolument rien demandé !... Je parcours les ruelles en tous sens, à la recherche d'un vieux bazar, un peu moins "moderne"... D'autant plus que tout est très kitch... Surtout les fringues... Peine perdue... Je me décide à retourner à la mosquée... Il est encore bien tôt... Mais l'appel du Muezzin vient juste de résonner... Qu'importe... Après tout, il y a bien longtemps que j'avais envie d'assister à la fameuse prière... Je vais m'asseoir tranquillement dans un coin, ayant rangé mes appareils photos afin de ne point céder à la tentation et surtout pour ne choquer personne... Même si l'on me dévisage quelque peu, un sourire suffit à me faire accepter... Et j'assiste au prêche de l'imam et à la prière collective... Sans trop y comprendre grand chose !... Tout ce dont je suis sûr, c'est que les hommes et les femmes ne se mélangent pas...

Je pars à la recherche d'une bouteille d'eau, ce qui, il faut bien le dire, est une denrée rare ici !... Les touristes ne doivent pas avoir l'occasion de s'attarder ici très longtemps !... Je finirai par en trouver une grande pour 0,60 YTL... De loin le prix le moins cher de ce que j'ai pu trouver en Turquie... En rentrant à l'hôtel (déjà !...), je tombe sur quelques marchands de fruits et légumes où je me procure quelques provisions... Avec le regret de ne pas avoir trouvé le bar des "anciens" !...

...

Je bosse un peu sur l'ordi et je finis par m'allonger... Résultat : je viens tout juste de me réveiller !... Il est plus de 22h00 !... Trop tard pour sortir manger un morceau !...

12/08/05

Bursa

7h30... Sous une tonnelle ombragée, au sein d'un petit jardin verdoyant, juste derrière Muradiye... J'en ai fait le tour, mais il est encore beaucoup trop tôt pour y accéder... Cela n'ouvre que dans une heure...

Je commande un çay... Pas désagréable la ville au petit matin... Pas trop chaud... Il ferait même frais... Pas trop de circulation... Et j'ai dû croiser plus de chats que d'hommes... Des blancs... Des noirs... Des bruns... Des bicolores... Des multicolores... Des indéterminés... Les chats sont les maîtres de la ville dès le nuit tombée... J'ai également vu nombre de mosquées, toutes encore fermées et tout plein de jolies et vieilles maisons en bois de type konak...

Il y a 5 petits vieux qui partagent la même tonnelle... Les conversations vont déjà bon train... Y'a aussi de la musique orientale lancinante, romantique voire hypnotique... Et parfois carrément kitch !!...

Les maîtres de la ville...

Muradiye est un sanctuaire ottoman construit au milieu d'un jardin... On y trouve une mosquée, des mausolées hexagonaux ou sont enterrés quelques sultans et leurs familles, un cimetière et une medrasa (école coranique)... Ce quartier semble beaucoup plus calme que le centre avec ses vieilles maisons... Mais bon... Il est encore tôt...

8h10... Nous sommes maintenant déjà plus d'une dizaine sous la terrasse... En fait, toutes les tables sont occupées... Il est temps pour moi de libérer la place et d'aller voir ailleurs... Je vais aller voir le site !...

...

Coup de chance, un groupe de français est également sur place, accompagné de leur guide... Le site n'est pas encore ouvert et je profite de la fin de son laïus pour aller lui poser quelques questions... Notamment sur ces calligraphies symétriques faites d'arabesques que l'on peut lire de droite à gauche ou de gauche à droite... Ce sont des Kufi... Originaires d'une ville iranienne... Les piliers de la Grande Mosquée en sont ornés et j'avais déjà eu l'occasion d'en admirer à Konya...

Dans l'un des mausolées...

A 8h30, le gardien des lieux vient ouvrir le site... Je me joins au groupe, légèrement en retrait... Bonne idée que voilà puisque presque tous les mausolées leur seront ouverts, ce qui ne semble pas être le cas systématiquement... Et j'ai vu le gardien en fermer les portes sitôt la fin de la visite alors que je traînais encore sur place !... Par ailleurs, quelques explications me font encore plus apprécier les lieux !... Quelques mausolées sont richement décorés (faïences sur les murs, arabesques, vitraux...), tandis que d'autres (notamment le principal) ne comporte aucune décoration !... Visite de la mosquée attenante où je rejoins le groupe de Français... Là encore, je bénéficie des commentaires du guide... J'y apprends notamment que les nombreux chapelets qui traînent toujours invariablement dans les mosquées sont à la disposition de tous et n'appartiennent pas à des particuliers comme j'avais pu le penser... Dans un coin, un répétiteur aide des enfants à lire et réciter le coran... Ces répétiteurs sont généralement des bénévoles, soucieux de transmettre leur savoir...

...

Retour vers le centre ville... Je traverse le bazar, beaucoup plus calme qu'hier... Mais toujours aussi peu intéressant !... Je retourne dans la Mosquée... Les équipes de télévision sont parties... D'après le guide croisé plus tôt, il y aurait eu un concert hier soir dans la mosquée afin de célébrer l'anniversaire de la mort du Prophète (?)... La mosquée est également plus calme... J'en profite pour faire encore quelques photos lorsqu'un beau barbu vient m'interpeller en allemand... Je comprends qu'il n'est pas content de me voir prendre des photos... Mais je ne suis pas le seul !... Les Turcs eux-mêmes sont les premiers à mitrailler le lieu !... Je m'éloigne quelque peu... Mais je continue à photographier ce qui me plaît, encouragé d'ailleurs par d'autres Turcs qui ont assisté à la scène !...

Il est maintenant près de 11 heures... J'ai rejoint mon hôtel... Dehors, la chaleur est devenu quasi insupportable !...

...

Je passe la journée dans ma chambre à bosser sur le site... ça commence à ressembler à quelque chose !... Je ne sors que tardivement pour soulager mon estomac qui me réclame toujours et encore...

13/08/05

Bursa

Nuit difficile... Pas sommeil... Et réveil brutal... Le muezzin avait décidé de mettre les décibels à fond !... Il était 4h00 !... Je parviens à me rendormir sans peine... Sacré muezzin !!...

Le Mausolée vert... Plutôt bleu !...

J'avais prévu aujourd'hui de visiter l'autre côté de la ville... Et dès 7h30, je suis dans la rue, en direction de la Mosquée verte et du Mausolée vert (plutôt bleu... Mais bon...)... Sympa... Sans plus... Je pousse un peu plus loin (d'autant plus que tout était encore fermé !) jusqu'à l'Emir Sultan Cami... Fermée pour cause de rénovation... Belle vue sur la ville mais y'a un espèce de brouillard qui gâche un peu le panorama... Je reviens sur mes pas... Cette fois le Mausolée et la Mosquée sont ouverts... Visite rapide... Quelques photos (la mosquée est malheureusement trop sombre...)... Direction le musée ethnographique (juste à côté)... Fermé également pour cause de rénovation... Il est 9h30... Et j'en ai terminé de mes visites !...Que faire ?... Je me promène un peu dans le quartier... Bars... Quelques boutiques pour touristes... Petites épiceries de quartier... Boulangeries et pâtisseries... Et quelques kuaför... En voilà une idée !... Je passe justement devant un superbe salon... Aucun client (ce qui est plutôt rare !)... Et bien je serai le premier !... Accueil terrible... Grands sourires... Je m'installe dans l'un des confortables fauteuils... Je tâche d'expliquer au gars (il s'appelle Yasar) qui va s'occuper de moi que je n'ai pas une chevelure de première classe... Cela fait maintenant plus de 2 ans que je n'ai pas mis les pieds dans un tel endroit... Autant dire que je n'aime pas bien ça !!!...

...

Yasar flippe un peu en passant ses premiers coups de peigne... "Problem..."... Tu m'étonnes !... J'essaie néanmoins de lui expliquer ce qu'il va devoir essayer de faire... Il a l'air de comprendre... Il en coupe pas mal... Et en tous cas il s'applique vachement !... Pause çay et cigarette après le plus gros du boulot... On essaie de parler un peu... Mis à part Zidane et Anelka (venu jouer en Turquie), on ne se comprend pas des masses... Reprise des ciseaux pour les finitions... Pas mal du tout... Je suis plutôt satisfait !... Alors j'en profite pour me faire raser !... Rasage au coupe-chou (nouvelle lame)... Pas désagréable du tout !... Le plus fun, c'est quand à la fin il enflamme un coton monté sur une tige de fer... J'avais un vague souvenir d'avoir lu ça quelque part dans le "GdR"... Et bien c'est pour brûler les poils des oreilles ! et le duvet sous les yeux !... Lotion... Massage... Parfum !... La totale pour 5 YTL !... Je laisse royalement le double ! Après tout, je paye en fonction de ma satisfaction... Et je suis bien content !... Il faut dire aussi que j'en avais bien besoin !... Me voilà avec une tête de jeune premier... Tout au moins une coupe de cheveux qui ressemble à quelque chose !...

Chez Yasar... Le Kuaför...

Il est 10h30... Je me suis attablé sur une petite terrasse ombragée dans un bar visiblement assez chic... J'y bois le meilleur çay depuis que je suis en Turquie... Pas trop amer... Avec une petite brioche aux sésames... La fontaine glougloute à côté... je reprends un çay...

...

Puis retour sur le centre ville... Je tombe enfin sur le marché de la ville... Derrière le bazar... Fruits, légumes, épices... Beaucoup plus intéressant que les galeries commerciales qui jouxtent la Grande Mosquée... Il me suffisait de quelques mètres de plus... J'achète un peu de raisin, deux pêches (succulentes, avec le noyau qui reste en un seul morceau !), et quelques fruits secs...

Retour à l'hôtel pendant les heures les plus chaudes... J'ai encore pas mal de boulot...

...

Je ne ressors que vers 17h00... Encore pour me nourrir, me balader, observer, essayer d'en apprendre encore davantage... C'est mon dernier jour à Bursa... Demain c'est le retour sur Istanbul... La fin du voyage approche...

Un repas gargantuesque...

J'en profite pour recharger les batteries et je m'offre (involontairement) un repas gargantuesque... Accueil encore très chaleureux dans un petit restaurant au sein du bazar... Je m'installe sur l'une des deux petites tables en terrasse... et commande une pide et un adana... Le serveur, tout sourire, commence par m'apporter une salade et du caçik... Ainsi qu'une grosse boule de pain gonflée aux sésames... Un régal !... Ensuite arrive ce que j'ai commandé... Y'en a plein la table... Je n'ai jamais aussi bien mangé !... Le patron fait pousser ses poivrons et aubergines sur sa terrasse et me les découvre fièrement !... Je suis peut-être son premier touriste de l'année !... çay... et re-çay... Je discute un peu avec un des serveurs qui parlent quelques mots d'anglais... Mais comme d'habitude, la conversation tourne court... C'est vraiment dommage...

Pour digérer quelque peu tout ça, je retourne me promener derrière le bazar... Au marché local... Les rues et ruelles sont noires de monde... Inimaginable... On se croirait en Inde !...

...

haut


SOMMAIRE RETOUR SUITE INDEX